La fin de l'ère sauvage

from by Woest

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €1 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of La fin de l'ère sauvage via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    edition of 200 

      €7 EUR or more 

     

lyrics

Mon corps meurtri, et lourd, tangue en paix et se meurt
Je sens la fin arriver, je vois couler les couleurs. La fin

Mon coeur bas ses derniers rythmes, mon esprit formule ses dernières strophes
Mon corps articule sa dernière volonté, celle de fouler, d’écraser

Ma liberté encroutée dans le sang
Mon âme emmurée dans leur cité
Affamé de vie, le fer a mordu ma chair
C’est la fin de l’ère sauvage
Je meurs d’autant de servitude
Mon corps est attaché par leur esprit civilisé

Dans les noeuds des méandres
Dévoré par les prêcheurs de l’ombre
J’ai les pensées qui divaguent
Affalé dans les décombres

Le monde moderne m’a fait tomber
Moi qui suit né dans les montagnes de l’âme
La peau tannée par les désirs ardents
Les yeux brulés par les rêves de plombs

Je file, je tombe, je meurs
C’est l’ère des couards
Qui ont annihilée la volonté
De pourfendre la mort à travers les cycles
Qui m’ont imposé leur culte hypocrite

Citation Howard :

« …Les hommes « civilisés » essaient toujours de justifier leurs exactions, pillages et massacres en déclarant qu’ils agissent dans l’intérêt de l’art, du progrès et de la culture. Que ce simple constat vous surprenne m’étonne et me surprend. Ceux qui se targuent d’appartenir à une civilisation supérieure ont toujours déguisé leur rapacité avec de tels arguments… »

Dans les noeuds des méandre
J’immerge à la surface d’une mer déchainée
J’écrase, de mes jambes noueuses
Les bourrasques, leur chaines, les claques, je renaît

Les montagnes se déplacent
Leur tours parfaites et leur prisons de verres
Au plus j’avance, je fuie
Vers les territoires hostiles

Je file, je tombe, je vie
C’est l’ère des couards qui ont annihilé la volonté
De pourfendre la mort à travers les cycles
Qui m’ont imposé leur culte hypocrite
Qui m’ont imposé leur vision du bien, du mal
Qui m’ont imposé leur prières et leur rites
Qui m’ont empêcher de fendre leur crânes de vassaux pour l’exposer sur une pique

credits

from La fin de l'ère sauvage, released January 21, 2017

tags

license

all rights reserved

about

Woest Marseille, France

contact / help

Contact Woest

Streaming and
Download help